Comment présenter la couverture de votre livre ?

Vous avez écrit un roman/ recueil de poésie/ nouvelles/ biographie/ manuel de sophrologie (rayez les mentions inutiles) et vous souhaitez maintenant, guilleret, guillerette, publier le chef-d’oeuvre de votre vie tout seul comme un grand (parce que les éditeurs, c’est rien que des vilains, na !)

Vous avez fait toutes les démarches administratives, avez galéré comme tout le monde, fait la mise en page de votre livre, trouvé l’imprimeur, relu votre texte, corrigé une énième fois les fautes d’inattention, suivi mes précieux conseils…

Et vous croyez être arrivé au bout du calvaire… Euh, ben non ! Il vous faut encore, et c’est une étape qui a son importance, préparer la couverture de votre livre.

La couverture est un élément décisif pour le lecteur ; c’est le facteur numéro 1 qui déterminera s’il s’approchera de plus près de votre livre…ou pas. En auto édition, de nombreuses couvertures sont bâclées, c’est du fait maison et ça se voit, hélas ! A ce sujet et juste pour rire, je vous conseille Les bousins de l’autoedition. Cela vous donne une idée de l’importance de la couverture…et c’est quand même tordant !

Vous n’avez pas envie de voir votre précieux livre sur ce site ? Alors, donnez-vous les moyens de convaincre.


Ce qu’il ne faut surtout pas faire

  1. Bannissez à jamais les couvertures kitsch et clichées, comme le petit chalet savoyard sous la neige (beurk !), le coucher de soleil sur la plage (re-beurk !), les traces de pas sur le sable (c’est un roman, pas une carte postale !). Ou l’ombre de deux amants qui s’enlacent sur un fond rose-rouge : si vous êtes en manque d’affection, regardez une comédie romantique ou écoutez des slows en boucle, mais bon sang ne gâchez pas votre livre !
  2. En fait, vous pouvez faire tout ce que je viens de prohiber…si vous visez un lectorat bien particulier et que vous tendez à être élu « roman de plage de l’année ». N’en faites pas trop quand même.
  3. Evitez le style vieillot : les fonds jaune clair ou saumon, ça n’attire pas du tout ! Il n’y a bien que Gallimard qui ose encore.
  4. Inutile de surcharger votre couverture d’images. Veillez à ce que les informations de base (auteur, titre, maison d’édition) soient visibles au premier coup d’oeil.
  5. Ne mettez pas trop d’informations non plus. Pas de description de votre livre, un sous-titre à la limite. Visez la sobriété, la clarté et l’efficacité. Si vous souhaitez faire un résumé, c’est en 4eme de couverture que cela se passe.
  6. Si vous avez écrit un livre pratique (par exemple « Comment faire pousser des hortensias en Alaska »), votre titre doit être particulièrement explicite.
  7. Bien sûr, cela tombe sous le sens, il est rigoureusement interdit de faire des fautes d’orthographe sur votre couverture.

De la bonne utilisation des couleurs

Je ne répéterai pas ce que d’autres ont écrit mieux que je ne le ferais. Aussi je vous conseille la lecture de cet article sur la symbolique des couleurs dans l’édition.

Personnellement, j’aime beaucoup le vert mais je reconnais qu’il n’attire pas le regard. Tout dépend du genre de votre livre.

Evitez les couvertures trop sombres cela étant. Tout est dans la nuance. Si vous avez une illustration sombre, contrastez avec une bande de couleur claire par exemple.

Attention au violet foncé qui peut vite faire « pompes funèbres »…


Attention à l’utilisation d’images/ illustrations

Autrement dit, gaffe au plagiat ! Ne prenez pas n’importe quelle photo ou illustration sur Internet, c’est du vol. D’autant plus si celle-ci est déjà utilisée sur un autre roman. Si vous souhaitez utiliser une image qui appartient à quelqu’un, demandez-lui une autorisation écrite. Vérifiez les lois.

Par prudence, si vous tenez à tout prix à avoir une illustration sur votre roman, que celle-ci soit originale, autrement dit de vous. Si vous n’avez aucun talent de dessinateur ou de photographe, peut-être une personne dans votre entourage pourrait s’en charger à votre place.

Attention à vos photos, même personnelles. Ne prenez pas en photo quelqu’un dans la rue sans son autorisation pour le mettre ensuite sur votre couverture. Il pourrait se retourner contre vous et ce serait normal.


Faites-vous aider !

Si vous manquez d’idées ou que vous ne vous en sortez pas, prévoyez une petite enveloppe et faites appel à un professionnel ! Illustrateur ou graphiste, il saura mieux que vous réaliser une couverture de qualité qui donnera une valeur ajoutée à votre livre.

A noter : certains imprimeurs, comme Copy-media, proposent ce service.

Si vraiment vous ne pouvez pas vous permettre de mettre des centaines d’euros dans votre couverture, misez sur la sobriété. En France, les couvertures sont particulièrement austères (comparées aux livres américains pour qui la surenchère est la règle d’or).

Un fond de couleur relativement claire (voire un fond blanc), nom de l’auteur, titre, éditeur et collection le cas échéant, et voilà le travail. Eventuellement une description en 4eme de couverture ou un extrait du livre, peut-être une petite présentation de vous.

Pensez à utiliser des polices classiques, certaines polices originales ne sont pas reconnues lors de l’impression numérique.

Bref, soyez soft. Il vaut mieux une couverture trop classique qu’une couverture qui vous dessert et qui agit comme répulsif auprès du lecteur.

Maintenant, vous avez toutes les clés pour réaliser la couverture de votre chef-d’oeuvre. N’hésitez pas à faire plusieurs maquettes et à les proposer sur des forums de discussion pour savoir laquelle remporte le plus de suffrages.

Bon courage !

PS : si comme moi, vous utilisez OpenOffice pour votre couverture, sincèrement… je compatis !

Une réflexion sur “Comment présenter la couverture de votre livre ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s