Diplômes et formations au métier d’écrivain public

Le métier d’écrivain public n’étant pas réglementé, vous pouvez tout à fait exercer sans avoir reçu une formation spécifique. C’est le cas de nombreux prestataires en écriture, et cela n’influence pas, loin de là, la qualité de leurs prestations.

Dans une société qui réclame une spécialisation toujours plus importante des professionnels au détriment de la culture générale, les écrivains publics font encore souvent figure d’autodidactes, au passé professionnel parfois très hétéroclite. Il serait par conséquent malaisé de dresser un portrait type de l’écrivain public.

Pour autant, il ne suffit pas d’être bon en orthographe pour exercer ce métier passionnant. Il faut aussi savoir adapter sa plume à des formes variées d’écrits, ainsi qu’à la personnalité et à la demande de sa clientèle. Des formations existent, qui permettent à ceux débutant dans ce métier de se familiariser avec les demandes potentielles qu’ils auront à traiter.

Petit tour d’horizon sur les principales formations existant à ce jour :

Licence professionnelle Conseil en écriture professionnelle et privée Ecrivain public

Université de Paris III Sorbonne Nouvelle

Cette licence dure un an et est accessible aux personnes titulaires d’un niveau Bac+2 en lettres, langues, sciences humaines et sociales, ainsi que celles possédant un BTS ou un DUT dans le secteur tertiaire.

Le volume de la formation est de 944 heures, dont 420 heures de stage obligatoire.

En revanche, cette formation ne peut s’effectuer à distance, ce qui complique l’accès à cette licence, à moins de vivre à Paris ou de pouvoir effectuer des allers-retours fréquents. De plus, le stage obligatoire peut être contraignant pour les personnes ayant déjà un emploi qui souhaitent se reconvertir dans ce domaine.

Pour en savoir plus : http://www.univ-paris3.fr/licence-professionnelle-conseil-en-ecriture-professionnelle-privee-ecrivain-public-25460.kjsp

Diplôme Universitaire Ecrivain public / Auteur Conseil

Université de Toulon

Ce DU, d’une durée d’un an, est accessible aux personnes titulaires d’un Baccalauréat ou pouvant prétendre à ce niveau. La formation comprend 140 heures de stage en entreprise.

Les points négatifs de cette formation sont sensiblement les mêmes que ceux de la licence précédemment citée : pas de formation à distance possible, contraintes liées au stage obligatoire. A cela s’ajoute le coût de la formation, qui n’est pas à la portée de toutes les bourses.

Pour en savoir plus : http://www.univ-tln.fr/DU-Ecrivain-Public-Auteur-Conseil.html

Formation Ecrivain public

Centre National d’Enseignement à Distance (CNED)

Cette formation, d’une durée officielle d’un an, a le mérite de s’effectuer uniquement par correspondance. Les cours sont envoyés en une fois, en format électronique et papier, ce qui permet de suivre la formation à son rythme et dans l’ordre qu’on souhaite. Des devoirs sont proposés, offrant la possibilité de s’entraîner sur divers sujets.

Personnellement, je trouve que cette formation apporte des bases très convenables, bien qu’il conviendrait de les mettre à jour (on retrouve dans un cours l’appellation « ANPE », preuve que le contenu date un peu !).

Relativement complète, elle laisse à celui qui la suit une grande liberté de travail, ce qui est, à mon sens, appréciable. Rédigés par des écrivains publics, les cours offrent un vaste aperçu du métier, tant dans la rédaction proprement dite que dans la communication avec la clientèle et les aspects pratiques du métier (statuts, démarches, etc).

Néanmoins, cela a un coût : comptez plus de 300 euros pour la formation, et beaucoup plus si vous optez pour les modules complémentaires.

De plus, cette formation ne débouche pas, contrairement aux formations universitaires, sur l’obtention d’un diplôme.

Pour en savoir plus : http://www.cned.fr/inscription/5decrdix/

Formation Ecrivain Public

Centre National de Formation à Distance (CNFDI)

Cette formation se prépare également à distance et dure de 6 à 12 mois. Un certificat de réussite est délivré à l’issue de la formation. Des modules et stages optionnels complètent le dispositif.

Pour en savoir plus : https://www.cnfdi.com/formation-distance-ecrivain-public-f-42-c-65.html?from1=google-cpc-exact&from2=Ecrivain-Public&gclid=CIOxgY7NysoCFWXkwgodY1UCPw

D’autres formations, dispensées par des organismes privés ou par des écrivains publics, existent. Il s’agit souvent de sessions courtes, relativement onéreuses, d’une qualité fluctuante selon l’organisme. Personnellement, je considère avec un certain scepticisme ces formations qui ne peuvent tout au plus offrir qu’un aperçu de la profession.

Une réflexion sur “Diplômes et formations au métier d’écrivain public

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s